Overthinking : Qu'est-ce que c'est ?

sur March 28, 2014

L’overthinking est un terme Américain signifiant « trop de pensées ». Ce terme a été découvert par Susan Nolen-Hoeksema, professeur de psychologie, qui a étudié cet effet et qui l’a qualifié de « syndrome d’overthinking ». Mais qu’est-ce que c’est exactement ?

L'overthinking

Pour faire simple, c'est une incapacité à gérer son mental et rester bloqué soit dans les souvenirs passé douloureux, soit dans les projections futurs. D’après Susan, ce syndrome consisterait à étudier, décortiquer et sonder ses sentiments et pensées personnelles de manière trop répétitives et créer à cause de cela, du stress, des angoisses, des remises en question constantes, une incapacité à se remettre de ses erreurs, choses qui peuvent plonger la personne dans une grande dépression. 

Qui est concerné par l’overthinking ?

L’overthinking toucherait beaucoup plus les femmes que les hommes. En effet, les femmes seraient deux fois plus sujettes que les hommes aux épisodes dépressifs et il semblerait que leur overthinking chronique en soit l’une des causes. Etant peu informé de ce syndrome très répandu, beaucoup y serait sujet sans le savoir.

Comment savoir si vous êtes concerné par ce phénomène ?

Vous arrive-t-il de rester réveillé la nuit en songeant à la façon dont vous pourriez mieux agir ? Vous posez-vous d’infinies questions sur vos choix professionnels en regrettant les erreurs que vous avez pu commettre ? Avez-vous du mal à oublier les traumatismes du passé ? Si vous avez répondu oui, à plusieurs de ces questions, vous êtes peut-être un ou une overthinker.

Mais l’overthinking est un poison. Il bloque nos envies et notre aptitude à régler les problèmes. Il fait fuir nos amis ou nos proches et anéantit notre bien-être émotionnel. Pourtant, si vous êtes concerné par ce problème, vous pouvez agir et en sortir. Nous avons, si nous le désirons, la capacité de nous dégager de cette manifestation d’hypersensibilité, de sautes d’humeur extrêmes et d’apprendre à reconnaître et à exprimer correctement nos émotions.

Susan Nolen-Hoeksema a publié deux ouvrages suite à son étude sur le phénomène d’overthinking. Ils proposent des explications très complète de ce syndrome. Ils vous permettront de savoir si vous êtes réellement concerné, mais surtout ils proposent plusieurs clés pour s’en sortir, illustrées de témoignages de personnes subissant l’overthinking. Les solutions prodiguées sont pleines de bon sens et elles seront certainement utiles pour toutes celles et ceux qui en éprouvent le besoin.

Pourquoi les femmes se prennent la tête - Edition 2006
Ces femmes qui pensent trop - Edition 2018

Alors si vous pensez être concerné par l’overthinking ou si vous êtes tout simplement intéressé, n’hésitez-pas ! Vous pourriez en tirer de gros bénéfices.

Vous aimerez aussi :

Anxiété : Est-ce dangereux pour la santé ?
Anxiété : Est-ce dangereux pour la santé ?
D’après plusieurs études, 5% de la population française est touché ou sera touché par l’anxiété au cours de sa vie. Ce c
LIRE LA SUITE
Stress et hypertension : Y a-t-il un risque ?
Stress et hypertension : Y a-t-il un risque ?
L’hypertension artérielle se caractérise par une pression trop forte qui se forme sur la paroi des artères. L’hypertensi
LIRE LA SUITE
Sexe : Un allié anti-stress ?
Sexe : Un allié anti-stress ?
Comme toute activité sportive, un rapport sexuel est capable de diminuer le stress et les tensions du corps. Mais il a é
LIRE LA SUITE
Vous avez aimé ? Réagissez !

Les commentaires doivent être approuvés avant de s'afficher.


RETOUR EN HAUT