Prise de poids : Est-elle liée au stress ?

sur June 14, 2016

En période de stress, certaines personnes peuvent voir leur poids fluctuer. Sous l’effet du cortisol, les besoins nutritifs se trouvent perturbés et certains peuvent perdre l’appétit tandis que d'autres se verront grignoter à tout bout de champ. Mais le stress fait-il réellement grossir ? Découvrons la réponse tout de suite.

Stress et prise de poids

La prise de poids est-elle liée au stress ?

En période de stress ou d'anxiété, le cortisol ou hormone du stress va être produit en plus grande quantité. Cette bousculade émotionnelle peut amener la personne à manger d'avantage, car son corps se met en alerte. Pour se protéger d'éventuels dangers, il se met à envoyer au cerveau des messages du type : "Stocke, on ne sait jamais !". Cependant, chez d'autres, c'est l'effet inverse qui se produit. Sous l'effet d'un stress important, certaines personnes ne pourront rien avaler. Elles peuvent même perdre plusieurs kilos, ce qui peut devenir inquiétant sur le long terme.

La nourriture est aussi utilisée très souvent comme un réconfort. Face à différentes émotions difficiles à gérer ou difficultés particulières, la nourriture va venir apporter un soutien. Soit en amenant un souvenir positif de l'enfance avec un aliment particulier, soit en venant remplir un sentiment de vide intérieur.

Cependant, il faut faire la distinction entre une variation de poids de courte durée et une prise de poids durable qui met la santé en danger et qui serait lié à une cause plus profonde. Souvent, on préfère dire "j'ai grossi à cause du stress", car on ne connait pas la raison réelle de notre mal-être.

La prise de poids durable, un signe de souffrance ?

La prise de poids provoquée par le stress ne serait parfois que la face visible de l'iceberg. Selon Lise Bourbeau, auteur du livre "Les 5 blessures qui empêchent d'être soi-même", la prise de poids cacherait le plus souvent, une blessure d'humiliation née de l'enfance. Suivant l'histoire personnelle, la prise de poids ne serait qu'un mécanisme inconscient de protection en lien avec l'enfance blessée. Elle avance donc que si la blessure est guérie, les symptômes de protection associés disparaîtront. 

Nous pouvons donc conclure que face à une période de stress intense, il peut arriver que le poids varie selon les individus. Cela est une réaction normale de protection. Mais si le poids s'installe, on peut être important d'aller chercher les causes plus profondes dans l'histoire personnelle.

Vous aimerez aussi :

Fleurs de Bach : Quelles sont leurs vertus ?
Fleurs de Bach : Quelles sont leurs vertus ?
Les fleurs de Bach sont une méthode naturelle qui repose sur l'utilisation de différentes plantes, capable de transforme
LIRE LA SUITE
Luminothérapie : Passer l'hiver avec sérénité
Luminothérapie : Passer l'hiver avec sérénité
La luminothérapie consiste à s’exposer le visage ou une partie du corps devant une lampe artificielle pendant une certai
LIRE LA SUITE
Simulateur d'aube : Un réveil naturel et en douceur.
Simulateur d'aube : Un réveil naturel et en douceur.
Le simulateur d’aube est un réveil, nouvelle génération. Il a été créé afin de reconstituer un réveil naturel grâce à un
LIRE LA SUITE
Vous avez aimé ? Réagissez !

Les commentaires doivent être approuvés avant de s'afficher.


RETOUR EN HAUT