Les origines de PSYCH-K®

PSYCH-K® a été développé par Rob Williams dans les années 1980. À l’époque, Rob Williams était psychothérapeute et avait travaillé pendant de nombreuses années avec des patients souffrant de troubles émotionnels. Il a constaté que de nombreuses personnes avaient des croyances limitantes qui les empêchaient de vivre leur vie pleinement. Cette observation l’a conduit à développer une méthode qui permettrait aux gens de changer leurs croyances limitantes et d’atteindre leur plein potentiel. C’est ainsi qu’est né PSYCH-K®.

La biologie cellulaire comme base de recherche

Pour créer la méthode PSYCH-K®, Rob Williams s’est appuyé sur les recherches scientifiques du Dr. Bruce Lipton. Bruce est un biologiste cellulaire américain, célèbre pour ses recherches sur l’impact de la perception sur la biologie cellulaire. En 1989, alors qu’il travaillait à l’Université de Stanford, il a découvert que l’environnement cellulaire avait un impact sur l’expression des gènes, ce qui a remis en question la croyance scientifique dominante selon laquelle les gènes déterminent notre destinée biologique.

Rob Williams a rencontré Bruce Lipton en 1989 et a été fortement influencé par ses recherches sur la biologie cellulaire et l’impact de la perception sur la santé et le bien-être. Rob a réalisé que les croyances limitantes, qui sont souvent formées dans l’enfance, peuvent avoir un impact sur notre biologie cellulaire et notre santé. Il a donc commencé à utiliser les découvertes de Bruce dans le développement de PSYCH-K®.

Bruce a également apporté une contribution importante à PSYCH-K® en introduisant l’idée que les croyances peuvent être modifiées de manière rapide et efficace en utilisant des techniques basées sur la neuroplasticité. Il a travaillé en étroite collaboration avec Rob pour développer des techniques pour transformer les croyances limitantes, en croyances positives et aider les gens à atteindre leur plein potentiel.

Cerveau humain profil

Neuroplasticité et reprogrammation

La neuroplasticité est la capacité du cerveau à se remodeler en fonction de l’expérience et de l’apprentissage. Cette capacité signifie que le cerveau peut être modifié à tout âge, et pas seulement dans l’enfance. Les recherches ont montré que la neuroplasticité peut être utilisée pour aider les gens à modifier leurs comportements, leurs pensées et leurs émotions.

La méthode PSYCH-K® repose sur la compréhension que de nombreuses croyances limitantes sont formées dans l’enfance et stockées dans le subconscient. Ces croyances limitantes peuvent avoir un impact négatif sur notre vie, nos relations, notre santé et notre bien-être. PSYCH-K® utilise des techniques de communication avec le subconscient pour modifier ces croyances limitantes et les transformer en croyances positives qui nous aident à atteindre notre plein potentiel.

Les techniques de PSYCH-K® reposent sur la neuroplasticité et l’utilisation de mouvements physiques précis pour accéder à l’état de conscience qui permet de communiquer avec le subconscient et de modifier les croyances limitantes.

Quelles différences entre PSYCH-K® et les autres méthodes (hypnose, EMDR, kinésio) ?

L’hypnose est une pratique dans laquelle le praticien utilise la suggestion pour induire un état de conscience modifié chez le client. Cet état de conscience modifié permet au client de se connecter avec son subconscient pour travailler sur des problèmes spécifiques.

L’EMDR (Eye Movement Desensitization and Reprocessing) est une approche qui utilise des mouvements oculaires pour aider à traiter les traumatismes et les troubles anxieux. L’EMDR se concentre sur l’identification et le traitement des expériences traumatisantes passées.

La kinésiologie est une pratique qui utilise la rétroaction musculaire pour identifier et traiter les déséquilibres énergétiques dans le corps. La kinésiologie se concentre sur l’identification et le traitement des blocages énergétiques.

En somme, bien que toutes ces approches travaillent avec le subconscient, elles ont des objectifs et des approches différents. PSYCH-K® se concentre sur la modification des croyances limitantes pour promouvoir la croissance personnelle et le bien-être, tandis que les autres pratiques se concentrent sur des aspects plus spécifiques tels que le traitement des traumatismes ou des déséquilibres énergétiques.

Par contre, une caractéristique unique de PSYCH-K® est que cette méthode demande explicitement l’accord du subconscient et du super conscient avant de travailler sur une croyance ou un objectif spécifique. Lors d’une séance PSYCH-K®, le praticien utilise des techniques pour communiquer avec le subconscient du client et vérifier si le subconscient est prêt à travailler sur la croyance ou l’objectif proposé. Si le subconscient n’est pas prêt, la séance peut être reportée ou les priorités peuvent être révisées.

Cette étape importante permet d’éviter tout conflit interne ou résistance au changement, et assure que le travail effectué est en accord avec les désirs et les besoins du subconscient. Cette approche respectueuse, sécurisée et collaborative permet d’obtenir des résultats durables et positifs, en évitant tout sentiment de force ou de manipulation.

Le test musculaire

Un outil pour la paix

La méthode PSYCH-K® considère l’individu dans sa globalité, en prenant en compte ses émotions, ses pensées, ses comportements, son corps et son environnement. Cette approche holistique permet d’obtenir des résultats plus profonds et durables, en travaillant sur les différents niveaux de l’être.

Cependant, PSYCH-K® ne se limite pas au travail personnel. Cette méthode vise également à aider les individus à atteindre la paix intérieure et à favoriser l’harmonie dans leurs relations avec les autres et avec leur environnement. Pour cette raison, elle peut être utilisée dans différents contextes tels que les entreprises, les écoles, les organisations non gouvernementales, et même dans les situations de crise et de conflit.

Dans tous les cas, la méthode PSYCH-K® est déployée à travers le monde, avec une grande bienveillance et un profond respect pour les individus et leur processus de transformation. Les praticiens PSYCH-K® sont formés à travailler de la même façon dans tous les pays et à faciliter avec compassion et écoute active tout en créant un environnement sécurisant pour permettre aux clients de se sentir en confiance.

Interview de Bruce Lipton dans laquelle il explique le résultat de ses recherches et le fonctionnement du subconscient et des croyances.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *